Archive de l’étiquette vaccin

COVID-19 : les ados bientôt vaccinés!

Voici l’article gratuit de la semaine. Retrouvez les autres nouvelles de la semaine dans notre Revue. Bonne lecture !

Le Canada est le premier pays au monde à avoir autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech pour les 12 à 15 ans. C’est maintenant aux provinces de décider si elles vont vacciner les jeunes et quand.

L’Alberta sera la première à vacciner ses adolescents. Le Québec et la Colombie-Britannique comptent quant à eux leur administrer une première dose avant la fin de l’année scolaire. 

Peu de jeunes développent des complications avec la COVID, mais il y a des exceptions. De plus, les adolescents ayant beaucoup de contacts sociaux, ils peuvent transmettre le virus à un grand nombre de personnes. Les vacciner contribuera à atteindre l’immunité collective et à accélérer le retour à une vie plus normale.  

Le vaccin Pfizer-BioNTech a une efficacité de 100% sur les 12-15 ans. Cela veut dire qu’il leur évite d’être contaminés par la COVID à tous les coups. La société pharmaceutique Moderna vient d’annoncer des résultats similaires (96%). Des études sont actuellement menées chez les enfants de 11 ans et moins.

Journaliste : Florence Dujoux Illustrations : Amélie Bérubé – merci à The Noun Project

Flash info : les examens du Ministère annulés au Québec

L’annonce vient d’être faite par le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge. Le Curieux le point sur les dernières nouvelles et rappelle les mesures du reconfinement, qui commence demain au Québec. 
  • Les examens du Ministère prévus en primaire et au secondaire sont annulés pour l’année scolaire 2020-2021 au Québec.
  • Cela concerne donc les élèves de 4e et 6e années au primaire ; de 2e, 4e et 5e secondaires.
  • Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé cette mesure exceptionnelle à 11h ce matin en conférence de presse. Étant donné la situation liée à la COVID-19, le gouvernement a pris cette décision pour « faire baisser la pression » sur les enseignants, les parents et les élèves.
  • Des études avaient montré que l’échec scolaire risquait d’être important, notamment au secondaire. L’école à distance et les nombreux changements dans la routine des élèves ont en effet un impact sur les résultats de certains élèves, notamment les plus en difficulté.
  • Autre mesure annoncée ce matin : l’envoi du premier bulletin initialement prévu pour le 22 janvier est repoussé au 5 février au plus tard. Il n’y aura que deux bulletins cette année. La pondération (la répartition du poids des notes dans le résultat final) est modifiée : les notes du second bulletin compteront plus. D’habitude, il y a trois bulletins dans une année scolaire. Les deux premiers comptent pour 20 % et le dernier pour 60 % de la note finale.
  • Pour aider les jeunes en difficulté scolaire, une plateforme sera lancée fin janvier pour leur offrir du tutorat. Le gouvernement fait appel aux retraités de l’Éducation et aux étudiants en enseignement à l’université pour assurer un accompagnement

Rappel des mesures de confinement

Les mesures entrent en vigueur cette nuit, à minuit. Tous les signaux sont au rouge sur le front de la COVID-19 au Québec. Tous les jours, plus de 2500 cas sont enregistrés et le nombre d’hospitalisations ne baisse pas. Le système de santé commence à être saturé. Cela veut dire que les hôpitaux risquent de manquer de lits pour soigner les patients si le nombre de malades augmente. Le gouvernement a donc décidé de reconfiner la province pendant un mois.
Après les Fêtes, les cas augmentent dans de nombreux pays et au Canada, mais le Québec est l’une des provinces la plus touchée. Voici les mesures prises par le gouvernement de François Legault. Elles seront en vigueur à partir de samedi et jusqu’au 8 février. Leur but : éviter au maximum les contacts entre personnes pour limiter la propagation du virus.
Texte : Anne Gaignaire Illustrations : Merci à The Noun Project

Flash info du 06 janvier

L’actualité de ce mercredi 6 janvier a été très chargée. Le Curieux fait le point sur les deux sujets de l’heure : les partisans de Donald Trump envahissent le Capitole, à Washington, et le reconfinement au Québec. ? À relire : notre dossier sur les élections américaines (septembre 2020) (en vente ICI)

Aux États-Unis, des airs de coup d’État

Des centaines de partisans de Donald Trump sont entrés illégalement dans le Capitole, à Washington cette après-midi. Le  Capitole est le bâtiment où se réunit le Congrès (le Parlement). Il est situé dans la capitale américaine. C’est normalement un endroit bien protégé, où il est difficile de pénétrer. Les manifestants protestaient contre le résultat officiel de l’élection présidentielle. Joe Biden (Parti démocrate) a été élu, mais Donald Trump (Parti républicain) assure que la victoire lui a été volée. Il affirme que c’est lui qui est sorti gagnant de l’élection.
Au même moment avait lieu la cérémonie qui devait confirmer l’élection de Joe Biden. La séance a dû être suspendue. Des violences ont eu lieu entre les manifestants et les policiers. Une femme, blessée par un tir, est morte. Pour éviter les débordements, la mairesse de Washington a imposé un couvre-feu à partir de 18h.
Des centaines de personnes ont pu déambuler (marcher) dans le Capitole pendant un long moment. Plusieurs sont allées dans le bureau de la présidente de la Chambre des représentants (l’Assemblée nationale). Une personne s’est même assise dans le fauteuil du président du Sénat. Ces images ont choqué le monde entier. Le Capitole est un symbole de la démocratie. Les manifestants ont été critiqués pour ne pas respecter le choix des électeurs. Même le vice-président de Donald Trump, Mike Pence, et tardivement Donald Trump lui-même ont appelé les manifestants à rentrer chez eux.

Au Québec, l’heure est au reconfinement

Tous les signaux sont au rouge sur le front de la COVID-19 au Québec. Tous les jours, plus de 2500 cas sont enregistrés et le nombre d’hospitalisations ne baisse pas. Le système de santé commence à être saturé. Cela veut dire que les hôpitaux risquent de manquer de lits pour soigner les patients si le nombre de malades augmente. Le gouvernement a donc décidé de reconfiner la province pendant un mois.
Après les Fêtes, les cas augmentent dans de nombreux pays et au Canada, mais le Québec est l’une des provinces la plus touchée. Voici les mesures prises par le gouvernement de François Legault. Elles seront en vigueur à partir de samedi et jusqu’au 8 février. Leur but : éviter au maximum les contacts entre personnes pour limiter la propagation du virus.
Texte : Anne Gaignaire Illustrations : Merci à The Noun Project

Les questions que pose la vaccination contre la COVID-19

L’hiver prochain, plusieurs millions de personnes dans le monde pourraient être vaccinées contre la COVID-19. Si certains attendent le vaccin avec impatience, d’autres ne sont pas prêts à se faire vacciner.

En trois questions, Le Curieux fait le point : ? Quand les premières personnes seront-elles vaccinées ?? Comment seront-elles choisies ?⛔️ Pourquoi certains ont-ils peur du vaccin ?

Quand les premières personnes seront-elles vaccinées ?

Trois millions de Canadiens devraient être vaccinés d’ici le mois de mars contre la COVID-19.

Actuellement, 12 vaccins sont à la dernière étape des tests sur des humains. Plusieurs ont déposé des demandes d’autorisation auprès des autorités sanitaires (de santé).

La suite de l’article est réservée à nos abonnés.

Texte : Anne Gaignaire -Illustrations : The Noun Project (Ayub Irawan, Aficons, Gan Khoon Lay, callorine, Adrien Coquet, Philipp Petzka)

COVID-19 : bonnes nouvelles dans la recherche d’un vaccin

Le monde attend qu’un vaccin mette fin à la pandémie de COVID-19. Plusieurs projets de recherche sont en cours. L’un d’eux donnerait de bons résultats. En 3 questions, Le Curieux fait le point sur cette nouvelle prometteuse. ?  Qu’est-ce qui se passe ? ? Quand un vaccin pourrait-il être disponible ?? Est-ce que tout le monde aura accès au vaccin ?

? Relis notre dossier du mois de mai sur les vaccins.

Qu’est-ce qui se passe ?

Le projet de vaccin contre la COVID-19 du laboratoire américain Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech serait efficace à 90 %.

Cela veut dire que les personnes vaccinées ont 90 % de chances de ne pas développer la maladie si elles sont exposées au virus par rapport à celles qui n’ont pas reçu le vaccin.

C’est une bonne nouvelle…

La suite de l’article est réservée à nos abonnés.

Texte : Anne Gaignaire – Illustrations : Amélie Bérubé et The Noun Project

1